sophie la girafe

Safari en enfance avec Sophie la girafe

Un des signes qui ne trompent pas lorsqu’on est une future maman (hormis la démarche de pingouin) c’est que vos copains ne vous offrent plus de vin quand vous les invitez à dîner…mais une Sophie la Girafe. Ce jouet créé en 1961 a depuis belle lurette dépassé le statut de jouet pour devenir une icône de la petite enfance et s’imposer comme le cadeau de naissance incontournable. La preuve sur 820 000 naissances par an, 800 000 Sophies vendues… qui dit mieux ?

on est prêts (Même si les tableaux sont pas droits)

Une publication partagée par Julie Lecourt (@julie_lecourt) le

Cette quinquagénaire conscrite de Barack Obama – avec qui elle partage l’aura internationale : c’est le jouet le plus primé dans le monde, vendu dans 77 pays – et de Mylène Farmer qui comme elle doit une partie de son succès à ses tâches de rousseur, n’en fini pas de séduire les apprentis parents et les familles en quête du cadeau idéal.

sophie la girafe

La recette du succès se trouve en Haute-Savoie : une fabrication made in France, artisanale –  il faut plus de 14 opérations manuelles pour la réaliser – et une composition à base de caoutchouc naturel. Ca c’est pour le côté « éthique », mais pour il y a aussi la dimension éveil – qui anime tout bon parent en devenir – et là encore Sophie a tout bon en faisant appel aux 5 sens du bébé :

La vue : À 3 mois, l’oeil du bébé ne perçoit que les contrastes et les tâches foncées de Sophie en font un objet identifié et rassurant car reconnaissable.

L’ouïe : que celui qui n’a jamais marché, et donc fait couiner Sophie la girafe, me jette la première pierre. C’est ce même sifflet qui stimule l’ouïe du bébé dans un premier temps, et par la suite l’aide à comprendre la relation de cause à effet.

Le goût : la première chose que fait un bébé d’après mon expérience encore très limitée est de porter ses jouets à sa bouche. Sophie la girafe, composée de caoutchouc naturel et de peinture alimentaire, s’y prête donc sans problème : et met à contribution avec abnégation ses nombreuses parties à mordiller (oreilles, cornes, museau et pattes) pour soulager les gencives de bébé lors des poussées dentaires.

Le toucher : Le toucher est le premier moyen de communication de bébé avec le monde extérieur.  Grâce à son long cou Sophie est parfaitement adaptée aux petites mains de bébé qui peuvent la saisir dès tout petit.

L’odorat : tout le monde a en tête l’odeur si particulière de Sophie la Girafe, elle aussi devenue par extension un symbole de la petite enfance… c’est celle du caoutchouc naturel tiré de l’Hévéa aussi évocatrice que celle des joues d’une poupée Corolle, reconnaissable entre mille même pour le bébé.

Fort à parier donc que notre Sophie nationale a de beaux jours devant elle… !

 

 

Share This:

This site is using the Seo Wizard plugin developed by http://seo.uk.net