Carel, bon pied bon oeil

C’est assez logiquement chez Carel que j’ai choisi mes chaussures de mariage. S’il y a bien un jour dans sa vie où on doit pouvoir porter 10 cm de talons sans avoir à y penser une seule seconde : c’est bien celui-là. Pari tenu : j’ai pu danser en sautant comme un cabri jusqu’à 7h du matin sans avoir mal aux pieds une seule fois…il n’y a que chez Carel que c’est possible.

La frange à l’envers, au bonheur des sapes

On a toutes acheté une fois, en solde, une robe Sandro trop belle…en taille 0 mais trop belle, surtout à – 50% franchement ça se rate pas et qui finit par dormir sur un cintre dans une penderie juste assez grande pour accueillir la garde robe printemps / été d’un enfant de 8 ans. La Frange à l’envers part du constat de cette névrose : les filles achètent, ne mettent pas, puis stockent, par flemme et manque de temps (encore lui). 

Kiabi vs. Sandro : victoire par K.O.

Thanks to the beauty of globalization, you can buy many of your needs on the road so you can leave your wholesaleclub’s shampoos and conditioners at home.

visuel campagne louis vuitton l'invitation au voyage

L’art du voyage par Louis Vuitton

Je n’ai pas une passion pour le monogramme mais j’ai eu envie de me pencher sur la question en sortant de l’Espace Culturel Louis Vuitton dimanche dernier. La marque, célèbre pour ses malles grâce à son créateur qui avait compris les bouleversements de son époque avec l'essor des transports et des voyages.

Bonpoint après 14 ans, c’est possible

Bonpoint, dans l’imaginaire collectif, c’est la marque qu’on imagine bien en uniforme des manifs Mariage pour tous, un peu comme Cyrillus mais en plus luxe, et surtout qu’on ne pense plus pouvoir porter après son 8e anniversaire.

Reine autoproclamée du néologisme et des blagues catho, j’ai décidé d’investir la toile pour y ajouter mon grain de sel de publicitaire parisienne en quête perpétuelle du sport qui a le meilleur ratio prix / effort / résultat, du spot d’initié dans lequel il fait bon se retrouver, du dernier truc cosméto qui hydrate / réduit la taille des pores / et donne une mine retour des Seychelles [ Messes Basses ] Pour la petite histoire – qui n’est jamais très loin de la grande – depuis le milieu du XVIIe siècle, une messe basse (par opposition à une grand-messe) est une messe où l’on ne chante pas (et donc où l’on s’ennuie). Aujourd’hui, on parle de messes basses quand on raconte quelque chose qui n’est pas destiné à être entendu par l’assistance, mais par une seule personne, qu’on choisit. Quand on me connait un peu : on sait que les secrets ne sont pas mon fort, mais que je choisis toujours bien les destinataires de mes fuites ! C’est la vocation de ce blog : un endroit où l’on se murmure les bonnes adresses, les bons et moins bons plans, les jolies découvertes…et quelques conseils.